📆 Pop-up store à Paris du 23 au 28 avril (11h-20h tous les jours) au 21 rue Debelleyme, 75003

Nous sommes de retour

Et nous avons des confidences à vous faire !

On vous écrit depuis le bord de mer à Bandol, dans le Var. Face à nous, l'horizon à perte de vue, comme le symbole du vaste champ des possibles qui s’offrent à nous et à RÉUNI.

Voilà six mois que nous avons mis RÉUNI en pause, six mois pour nous reposer et prendre du recul après quatre années d’entrepreneuriat intensif.


Cette période de repos nous a permis de retrouver notre énergie, de réfléchir calmement et de dessiner les contours d’une nouvelle étape qui s’annonce palpitante.


Mais d’abord, pourquoi cette nouvelle étape ? Avant d’écrire la suite ensemble, on se devait de revenir avec vous sur les coulisses de la saison 1, et sur ce qui a précipité sa fin…

Notre histoire

En 2019, nous étions tous les trois à un tournant de notre vie. Ces moments cruciaux nous poussent à faire des choix audacieux, à réaliser nos rêves d'enfance ou à y renoncer. Nous avons choisi de sauter le pas, non sans réflexion.


Alice et Adrien ont quitté leurs postes de designers dans des maisons prestigieuses, et Julien a démissionné de son poste de cadre supérieur dans une multinationale. Nous rêvions de créer une marque de mode en accord avec nos valeurs, et il était impensable pour nous de ne pas aller jusqu'au bout.


Nous avions de l'expérience, quelques économies, le podcast d'Adrien "Entreprendre dans la mode" et une énergie débordante. Et nous voulions le faire en famille.
Notre constat était et reste simple : nous sommes des passionnés, amoureux fous de la mode, mais notre industrie s'est égarée dans des collections excessives et des rythmes effrénés, entraînant une surconsommation et une surproduction délirantes et dévastatrices, avec des produits souvent fabriqués à des milliers de kilomètres, dans des conditions terribles, en général à partir de matériaux synthétiques et d’une qualité qui laisse bien souvent à désirer, et ce, quels que soient les niveaux de gamme.


Notre réponse était pleine de bon sens : créer une marque à notre image, en harmonie avec nos valeurs, une marque qui nous inspire et qui redonne du sens à notre métier. Une marque généreuse, bienveillante, simple, familiale, lumineuse, sincère et authentique.


Ça voulait dire : 

- Créer des pièces de qualité aux designs uniques et originaux, utiliser des matières naturelles et travailler avec des partenaires exclusivement européens
- Créer une direction artistique rafraîchissante et authentique, comme un album de famille. 
- Communiquer simplement avec nos mots en toute transparence et en toute sincérité. 
- Mettre un point d’honneur à avoir un service client exemplaire


Tout cela nous a permis de cultiver une proximité chaleureuse avec vous. Il faut voir les messages d'amour que nous recevons chaque semaine, c'est dingue !


L'un de nos atouts (charmes) a également été notre rapport qualité-prix. Afin de garantir des prix justes, nous avons décidé de nous passer d'intermédiaires en vendant nos pièces uniquement en direct. Sans distributeurs ni revendeurs, nous appliquions un coefficient situé entre 2 et 3 selon les articles quand le reste de l’industrie applique des coefficients entre 6 et 12. Un coefficient malheureusement insuffisant avec du recul pour assurer la pérennité de l'entreprise, même en vente directe.


En effet, les frais de fonctionnement d’une marque de mode comme RÉUNI sont bien plus élevés qu’il n’y paraît. On pourrait penser que le calcul du prix d’un vêtement se base seulement sur les matières, le transport et la fabrication. Mais il faut ajouter les coûts liés au développement (recherche de tissus, création de designs, modélisme, prototypage), au marketing (campagnes publicitaires, relations publiques, shootings photo, création de contenu), à la distribution et à la vente (emballages, boutique en ligne, pop-up stores), à la logistique (stockage et gestion des stocks), aux ressources humaines (salaires, charges sociales, formations) et au juridique (protection de la marque, propriété intellectuelle, conformité réglementaire). Et ces frais sont d'autant plus élevés lorsque l’on fait comme nous des petits volumes, car dans ce cas les économies d’échelle ne sont pas possibles.


Ainsi, sans revendeurs ni fonds, la meilleure manière que nous avons trouvée pour répondre à toutes les promesses et exigences de notre projet était de vendre une seule pièce à la fois et en précommande. Les productions seraient ainsi financées avec l’aide de nos clients et on ne produirait que le nécessaire. 


Notre vision a porté ses fruits ! Nous avons conquis le cœur de nombreuses femmes. Et c’était déjà une réussite formidable. 


Nous avons créé de véritables joyaux, des best-sellers dont nous sommes extrêmement fiers, tels que le Cardigan, la Chemise et le Pull en Maille Fine, pour n'en nommer que quelques-uns. 

Les défis rencontrés


Les trois premières années ont été géniales ! Bien sûr, il y a eu des défis à relever, comme la pandémie de Covid, des retards de livraison, l'incendie d'un atelier chez l'un de nos fabricants, et bien d'autres, mais dans l'ensemble, c'était une aventure passionnante. 


La vie d'entrepreneur, en somme. Nous avons beaucoup appris : vendre sur internet, raconter des histoires, faire des photos, des vidéos, de la logistique, gérer la comptabilité, organiser des évènements…


Tout allait pour le mieux et tous les signaux étaient au vert (50 à 100% de croissance chaque année). Alors nous nous sommes mariés, avons déménagé, adopté un chien et même accueilli un bébé dans notre vie. C'est dire à quel point nous étions confiants ! 


Forts de ces succès un peu étourdissants, nous avons commencé à rêver plus grand, et c'est là que les choses se sont gâtées…
On n’a jamais eu envie de devenir gigantesque. On voulait juste grandir un peu, former une équipe, créer des projets, devenir une entreprise florissante pour avoir une plus grande liberté de création et plus d’impact, toujours dans le respect de nos valeurs.


Ainsi, fin 2021, nous ne pouvions plus tout gérer à trois. Pour accompagner cette forte croissance organique, nous avions besoin d’aide. Alors nous avons décidé de recruter, et on a trouvé quatre personnes géniales qui nous ont rapidement rejoints et fait grandir. 


Soudain nous n’étions plus seuls. Nous nous sentions forts. Forts, mais aussi responsables. Désormais, chacune de nos décisions impacterait le sort d’autres personnes. Mais nous étions confiants. Nous envisagions un avenir radieux, portés par notre bonne étoile. Et pourtant, 2022 allait devenir notre année noire. 
En 2022, l’industrie du textile a traversé une crise majeure, une crise qui est loin d’être terminée et qui a coûté la vie à de nombreuses marques, conséquences de deux ans de crise sanitaire et de l’invasion de l’Ukraine. Augmentation de l’énergie et des matières premières, recomposition du sourcing international, ralentissement de la consommation… 


Cette crise a mis sous pression les trésoreries de nombreuses entreprises, et la nôtre n’a pas fait exception. Cela nous a finalement amenés à faire une année 2022 sans la croissance prévue mais avec les investissements en plus. Pas la peine d’être expert-comptable pour comprendre que l’équation ne fonctionne pas.


C’est dans ces moments-là, lorsque les difficultés pointent le bout de leur nez et qu’elles courent après leur trésorerie, que les entreprises s’exposent au risque de faire des compromis et de prendre de mauvaises décisions. 


Parce que, à la fin du mois, il faut bien régler les factures et payer les salaires, il est facile de succomber à la tentation de prendre des décisions hâtives et que l’on pourrait regretter : augmenter constamment la pression commerciale sur les clients, produire des pièces dont personne n’a réellement besoin et dont nous ne sommes pas totalement convaincus, prendre moins de temps pour aboutir les créations… 


Heureusement, nous n’avons pas cédé au chant des sirènes. 
En revanche, tout au long de l’année 2022, nous avons été confrontés à un défi constant : assurer notre stabilité financière. Cette spirale infernale nous a entraînés lentement mais insidieusement vers un désalignement entre notre aspiration initiale profonde et les réalités de notre quotidien. Alors que notre ambition était de vivre de notre passion, nous glissions peu à peu vers l’épuisement, le fameux burnout. 



Tout à coup nous risquions de tout perdre ou pire, de nous perdre nous-mêmes. Alors, nous avons retourné le problème dans tous les sens avant de prendre la décision de faire une pause, avant qu’il ne soit trop tard. 


Vite réduire la voilure, tout remettre à plat et repartir sur de bonnes bases. 


Nous avons pris cette décision en décembre dernier. Ce fut sans doute la décision la plus douloureuse de notre carrière. Douloureuse car c’est un aveu d’échec, voir partir ses collaborateurs est un crève-cœur et un sentiment de culpabilité terrible. 

Les leçons apprises et notre vision pour l'avenir

Il nous a fallu un peu de temps pour digérer cet épisode et nous pencher sur l’écriture d’un nouveau chapitre de RÉUNI. 


Et pour être tout à fait honnête, on a longuement hésité à vous en parler. L’excès de transparence peut porter préjudice, nous le savons bien. Mais nous avions envie de partager cette expérience avec vous. Parce que maintenant c’est derrière nous, parce qu’on a toujours été transparent avec vous, et parce que “au diable les sourires de façade et la tyrannie des apparences” ! 


Reconnaître sa vulnérabilité dans un monde qui glorifie la performance, ça fait du bien, ça nous rend plus humains. A condition d’en tirer des enseignements bien sûr. 


Nous avons donc commencé par lister ce qui avait marché, moins bien marché, les raisons de notre succès et les causes de nos échecs. On vient de vous en faire une belle synthèse. 
Nous avons aussi parlé de nos aspirations profondes, de ce qui nous animait dans la vie : la quête du bonheur, de la santé, de la liberté, d’une vie équilibrée, de travailler sur des projets qui nous passionnent, de faire le bien et de rendre les gens heureux. 


Par ailleurs, nous avons cette particularité chez RÉUNI d’avoir des projets secondaires ou side projects comme disent les Anglo-Saxons. Alice a lancé son projet d’univers culinaire - Attablé et Adrien anime depuis 6 ans son podcast, Entreprendre dans la mode, fraîchement rebaptisé TheBoldWay.


Ces projets nous nourrissent au propre comme au figuré. Ils enrichissent RÉUNI, mais ils nous défocalisent aussi beaucoup dans le quotidien d’une marque de mode. Pour autant, notre choix est de les maintenir car ils nous rendent heureux et ce sont nos gagne-pains. 


Le grand apprentissage, c’est qu’on ne veut plus dépendre financièrement de RÉUNI, car comme on l’a évoqué, cette dépendance peut faire prendre de mauvaises décisions.


Finalement, on veut faire de RÉUNI un side project qui nous anime tout autant que nos autres projets, un projet qui nous rassemble tous les trois et vous tous. Un projet passion sans logique purement commerciale, sans volonté de croissance absolue, et sans prise de risque financière, avec une approche que l’on souhaite rafraîchissante, inspirante et – vous le verrez – encore novatrice dans son modèle. 


Car rassurez-vous, side project ne veut pas dire “sans ambition”, “sans audace”. Nous allons continuer à vous étonner et vous surprendre. Le “nouveau” RÉUNI que nous sommes en train de préparer est comparable à un cocktail magique : nous conservons le meilleur de la saison 1, tout en vous emmenant vers de nouveaux horizons. Préparez-vous à être émerveillé !
Enfin, pour canaliser ces apprentissages et ces belles idées, nous avons écrit un texte qu’on tenait à vous partager, ou plutôt une liste de principes que nous pourrons consulter régulièrement et utiliser comme un filtre à chaque fois que nous prendrons une décision. 
Nos règles d’or

1
Rester fidèles à nos valeurs : simplicité, authenticité, générosité, bienveillance et qualité.

2
Prioriser notre bien-être, notre équilibre et notre bonheur dans la gestion de l'entreprise.

3
Conserver à tout prix la qualité de nos produits. La satisfaction de nos clients est de la plus haute importance pour nous. 

4
Cultiver notre passion pour la création en continuant à proposer des designs uniques et originaux, tout en restant à l'écoute de nos clients et de leurs besoins.

5
Conserver une production éthique, responsable et locale en utilisant des matières naturelles et en travaillant uniquement avec des partenaires européens.

6
Maîtriser notre croissance en restant attentifs à notre impact environnemental, social et économique. RÉUNI sera bientôt certifiée B Corp !

7
Éviter la surproduction et la surconsommation en continuant à vendre en direct et en précommande, afin de ne produire que le nécessaire.

8
Être transparents et honnêtes dans notre communication avec nos clients, nos partenaires et notre communauté.

9
S'entourer de personnes partageant nos valeurs et notre vision pour construire une équipe solide et engagée.

10
Ne jamais oublier d'où nous venons et pourquoi nous avons créé RÉUNI : pour partager notre passion pour la mode, apporter du bonheur aux gens et contribuer à un monde plus respectueux et durable.
En suivant à la lettre ces principes, nous pourrons écrire ensemble un nouveau chapitre pour RÉUNI, qui reflète notre vision initiale et nos aspirations profondes. 

Et voilà. Nous avons hâte de partager avec vous cette aventure, de continuer à créer des pièces uniques et de qualité, tout en renforçant notre engagement envers une mode plus responsable.



Merci de croire en nous et de nous accompagner dans cette nouvelle étape. 


La prochaine fois, après l’été, on vous expliquera ce qu’on imagine concrètement pour le nouveau RÉUNI, car ça ne ressemblera pas tout à fait au RÉUNI que vous avez connu. 



À très bientôt pour la suite de l'histoire,


Alice, Adrien et Julien.


P.S. Quelques pièces de l’Ultime Précommande de 2023 sont de retour en stock. Il s’agit des 5% fabriqués en plus pour assurer les échanges de taille. Au menu : Le Cardigan, La Surchemise, Le Pull en Maille Fine et Le Trench, livrés en quelques jours seulement. 

Échanges et retours gratuits

Échanges et retours gratuits pour la France, la Suisse, la Belgique, le Luxembourg, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Irlande, la Finlande, les Pays-Bas, l'Espagne, l’Italie.

Paiement en 3X avec Alma

Cette option de paiement est disponible grâce à notre partenaire de paiement Alma. 

 

Attention, le paiement en 3X est uniquement disponible pour les clients porteurs d'une carte bancaire émise en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg, en Autriche ou en Irlande.

 

Des frais de 1,55% sont appliqués au moment du paiement de la commande (sur la première échéance) en 3X. 

 

Le montant minimum de la commande doit être de 100€ pour un paiement en 3X (frais de port non compris) et est plafonné à 2000€ de commande. 

 

L’option est proposée au moment du paiement de la commande : un premier tiers est réglé au moment de la commande ; un second tiers est prélevé automatiquement après 30 jours ; le dernier tiers est prélevé automatiquement après 60 jours.

 

Vous recevrez votre échéancier par email une fois la commande passée. 

 

C’est un service sécurisé (aucune information bancaire n’est stockée sur nos serveurs) et toutes nos garanties habituelles s'appliquent (service client, livraison, retours…).


La Chemise en Popeline

Mardi 25 Octobre à 8h00

Inscrivez-vous pour accéder à la vente en avant-première : 

LA GRANDE BRADERIE RÉUNI - SAISON 1

Mardi 17 Janvier à 8h00

Inscrivez-vous pour accéder à la vente en avant-première : 

Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Panier

Votre panier est vide.
Boutique