Livraison offerte dès 250€. Échanges et retours gratuits.

Le Guide de la Grèce (Athènes & Hydra)

Le Guide de la Grèce (Athènes & Hydra) 

Un Hiver à Hydra

Nous avons deux passions dans la vie : la mode et la cuisine... Enfin, surtout Alice, qui mène de front Réuni et Attablé. Attablé est un univers de cuisine et d'art de la table, avec des guides et des recettes pour dresser une table avec du beau et du bon.


En ce début de décembre bien froid, nous faisons donc nos bagages en direction de la Grèce pour un voyage en famille, sans Salto mais avec Andrea et la maman d'Alice (merci Isabelle, sans toi ce voyage n'aurait pas été possible). C'était également l'opportunité idéale pour lancer un Guide Attablé x Réuni, ainsi que la campagne photo de notre prochaine collection capsule de maille, nommée « Un Hiver à Hydra ». Cette collection sera disponible à partir du 6 février 2024, dès 8h00, exclusivement via la newsletter Réuni.


Nous vous emmenons aujourd'hui en voyage avec nous. Trouver un peu de soleil, croquer dans de bons gros gyros et admirer les temples des dieux anciens.


On espère que le voyage vous plaira !


DIMANCHE 3 DÉCEMBRE - Arrivée à Athènes

Aujourd’hui est un grand jour. Nous partons en Grèce pour quelques jours en famille. Quelques jours à Athènes, puis à Hydra.


Nous profitons de cette aventure pour allier l’utile à l’agréable : voyager avec notre fils et la maman d’Alice, mais aussi réaliser la campagne photo de notre collection capsule de maille, que nous avons simplement nommée « Un Hiver à Hydra ».


Nous avons toujours adoré la mer, la Méditerranée, le bleu. Souvent, nous associons RÉUNI aux statues grecques, dont les photographies parsèment les pages de nombreux livres dans notre bibliothèque. Il y a quelque chose là-dedans qui nous parle : l’intemporalité, la lumière, la lenteur, la douceur. Pour notre première collection depuis le retour de RÉUNI, nous avons voulu capturer ces sensations, ces émotions. Cela nous a menés tout droit à la source de l’inspiration…


Nous voilà dans les airs, survolant une mer de nuages, puis les Alpes couvertes de neige, et ensuite la mer. Du bleu à perte de vue. Et soudain, nous sommes au-dessus d’Athènes.


Nous trainons nos bagages remplis des pièces de notre collection « Un Hiver à Hydra » à travers les rues cabossées de Monastiraki et nous arrivons à notre hôtel, le Mona. Notre fils court partout dans la chambre, surexcité par ce qui est son tout premier grand voyage.


Nous faisons nos premiers pas dans les rues et nous nous installons à la terrasse d’un café pour manger quelques gyros, des frites, une salade grecque et surtout quelques cafés grecs bien costauds. La sieste s’impose malgré tout.


Le soir, nous allons boire une bière sur le toit de l'hôtel, avec une vue imprenable sur l'Acropole illuminée. On entend les bruits de la rue. On ressent une énergie tout particulière ici.


Nous partons dîner chez To Kyklamino, un restaurant familial bien dans son jus où nous sommes très bien accueillis. Nous sommes en décembre mais l’air est bon et nous mangeons dehors. Des grillades, des salades grecques, du tzatziki bien aillé et des frites d’aubergines. Simple et bon. Et en dessert, on nous offre une sorte de flan à la cannelle. C’est drôle d’être ici en cette saison.

Nous allons nous coucher, prêts à explorer chaque recoin de la ville demain matin.



LUNDI 4 DÉCEMBRE - La découverte d’Athènes

Nous allons marcher, beaucoup marcher même aujourd'hui. Le matin, direction le quartier de Plaka. Un endroit aux allures de village avec d’étroites ruelles pavées bordées de minuscules boutiques. 

Nous allons d'abord prendre le petit-déjeuner chez Yiasemi café. C'est assez étonnant, cet endroit, qui ressemble à une maison de poupées. Il y a des meubles tapissés, des marches et des petits escaliers partout et des chaises dépareillées. On admire la table remplie de gâteaux couverts de sucre, de chocolat ou de miel. On prend le petit-déjeuner sur la terrasse : des cappuccinos freddos, des œufs, une part d’un divin gâteau à l’orange et une part de Galaktoboureko, un dessert traditionnel à base de pâte filo et de crème. On se laisse ensuite rouler tout doucement dans les rues de Plaka jusqu’au Jardin National d’Athènes, où nous passons un petit moment pour profiter du calme et de la mare aux canards.

Nous découvrons pas à pas cette ville si particulière. C’est assez contrasté. D’une part, la ville des dieux antiques avec ses ruelles pavées millénaires, ses cafés ombragés occupés par les habitants qui rient au soleil et ses vestiges, témoins silencieux de la grandeur passée. Et d’autre part, l’Athènes jeune, moderne, vibrante, avec du bruit, de la foule et des tags de partout sur les murs. Ça secoue Athènes, c’est intense. De toutes parts, on en prend plein la vue.

Nous continuons donc notre périple dans le quartier de Monastiraki, plus touristique, plus vivant. On s’arrête au hasard dans les petites églises byzantines, chez Ergon House pour quelques produits d’épicerie à rapporter dans les valises, ou chez Vryssaki Βρυσακι pour boire un café. 

Nous voulions aller déjeuner au Café Avissinia qu’on nous avait très fortement recommandé, notamment leur moussaka aux épinards, mais c’était fermé… Alors direction Kosta pour des succulents gyros avec une pita divine. Pour le dessert, nous avons voulu essayer les Koulouri, une spécialité de pain grec rond, semblable à un bagel et couvert de sésame. Pour cela nous allons chez To Koulouri of Psirri. Nous les avons mangé comme cela, mais ça doit être bien meilleur avec un peu de pâte à tartiner ou du tzatziki. Oui, on est un petit peu gourmands.

Pour digérer tout cela, rien de mieux qu’une petite sieste. Nous retournons donc à l’hôtel, avant de ressortir le soir pour aller boire notre apéro sur le toit, puis aller dîner chez Atlantikos, un restaurant de poissons. 

Au menu ce soir, des sardines grillées, des crevettes frites, une belle salade de betteraves et feta et un bar au four accompagné de légumes. Tout était très bon et frais. 

Nous rentrons nous coucher, demain est une journée encore plus chargée. 



MARDI 5 DÉCEMBRE - Voyage dans le temps


Ce matin, nous partons en direction des Halles Municipales d’Athènes, faisant un arrêt pour prendre des petites pâtisseries et un café en chemin. Et rapidement, nous entrons dans ces grandes halles aux allées remplies de poissons frais et de viande. Nous observons les locaux et les vendeurs discuter et remplir leurs sacs de courses.


Nous prenons ensuite la direction de l’Acropole, visite indispensable à Athènes. Nous arrivons vers 9h00, il n’y a pas encore grand monde. Nous passons devant le Théâtre de Dionysos, puis nous montons les marches pour arriver tout en haut et découvrir l’Acropole et la sublime vue sur Athènes. Nous prenons le temps d’admirer la grandeur de ce site, les grandes colonnes, les cariatides… Notre fils en profite pour faire de ce lieu son bac à sable géant : les petits cailloux par terre l’intéressent beaucoup plus que les colonnes.


Après la visite de l’Acropole, nous explorons les musées avoisinants : le Musée de l’Acropole, puis le Musée d’art cycladique. Le premier rassemble les objets et chefs-d’œuvre trouvés exclusivement sur la colline de l’Acropole. C’est une visite indispensable pour compléter la visite de l’Acropole elle-même. Le musée permet de vraiment mieux comprendre ce site sacré, sa structure et la vie autour. Le deuxième expose plus de 3000 objets provenant des Cyclades, de Chypre et de la Grèce antique. C’est un véritable concentré de culture depuis depuis le Ve siècle av. J.-C. jusqu'au VIe siècle ap. J.-C. On a particulièrement apprécié le Musée d’art cycladique, vraiment sublime. Pour reposer nos jambes après ces visites, nous faisons une pause café chez Da Capo, une adresse incontournable à Athènes.


Nos ventres comment à crier famine ! Mais nous avons encore un peu de marche à faire pour aller déjeuner à la Ouzeri Lesvos. On vient ici déguster des poissons frais simplement grillés, quelques dolmas, des aubergines frites et une purée de fèves. Un déjeuner frais et gourmand, comme on les aime. Le lieu est aussi assez charmant. Dans la rue, il y a beaucoup de coffee shops modernes qui servent du bon café, alors on en profite pour une énième dose de café.


Nous allons ensuite faire un tour au Musée Archéologique d’Athènes qui comporte une collection de la préhistoire, des sculptures, des vases, des objets de Santorin, des objets en bronze ainsi qu'une belle collection d'art égyptien.


Direction la sieste maintenant. Nous retournons vers notre hôtel en faisant un petit stop goûter chez Krinos, une sorte de boulangerie connue pour ses Loukoumathes. Ce sont comme des petits beignets très légers (en bouche bien sûr, pas en gras), couverts de miel, de cannelle et de noix. Voilà de quoi bien dormir cet après-midi !


Ce soir, nous allons dîner chez Pharaoh, un restaurant plutôt branché d’Athènes qui propose des vins nature, de la cuisine au feu de bois et de la bonne musique. Nous buvons du bon vin rouge grec accompagné d’une salade de chicorée, d’un ragoût de marrons, d’une tarte aux épinards et chèvre et de lachanodolmades (des gros dolmas chauds). Nous ne prenons pas de viandes ni de poissons mais les plats ont l’air appétissants. Tout est vraiment très bon et il y a beaucoup de choix pour les végétariens.


Après cette délicieuse soirée, nous rentrons à l’hôtel pour une bonne nuit.



MERCREDI 6 DÉCEMBRE - En route pour Hydra

Et c’est reparti ! Nous fermons les valises et partons en direction du port du Pirée, d'où nous prenons le ferry pour l'île d'Hydra ce matin.

Nous voguons sur la belle mer Méditerranée, observant au loin les îles toutes vertes en cette période. Nous arrivons sur l'île et nous sommes accueillis par Gunnar, notre hôte. Il nous aide à porter nos grosses valises et la poussette en haut des ruelles étroites et des marches en pierre de la ville, et nous installe dans notre petite maison. 

L'île est au ralenti. Nous voilà au milieu des locaux, des ânes et des chats. Les cafés sur le port sont ouverts. Nous nous installons donc ici pour le déjeuner. Une salade grecque, une omelette et un cappuccino freddo feront parfaitement l’affaire. 

Pas le temps de se reposer cette fois-ci, il est l’heure de s’atteler à l’objectif premier de ce voyage : réaliser la campagne photo de notre prochaine collection capsule « Un Hiver à Hydra ». Nous partons donc avec notre appareil photo à la découverte de la ville. 

On s’arrête sur les petites places, devant les jolies portes. On prend la pause sur le port. On discute avec les locaux et on devient amis avec les chats. Nous partons à la recherche de l’ancienne maison de Leonard Cohen et de sa compagne Marianne Ihlen. Nous avons toujours en tête le reportage photographique fait avec eux dans le Life magazine d’Octobre 1960. 

Le temps s’est vraiment arrêté ici. D’ailleurs, il y a beaucoup de commerces et de restaurants fermés. Les seuls bruits autour de nous sont le clapotis des vagues, les miaulements des chats, le bruit des sabots des mules sur les pavés, et les conversations des habitants. 

Nous rentrons avec le coucher du soleil. Ce soir, nous dînerons à la maison. 
Bonne nuit…


JEUDI 7 & VENDREDI 8 DÉCEMBRE - La vie à Hydra

Ces deux journées de jeudi et vendredi, nous arpentons toute l'île pour réaliser notre campagne photo. Nos petites habitudes s’installent très vite. Le matin nous mangeons de la brioche à l’amande de chez Dougras Bakery ; pour nos pauses cafés, nous testons tous les cafés ouverts du port ; le midi nous prenons un gyros chez YaMas ; et le soir, nous retrouvons notre fils pour dîner en famille chez Psinesai. 

Notre vie, pendant ces quelques jours, est douce, simple et belle. Être ici, dans cet endroit magnifique, en famille, manger des bonnes choses, faire le métier qu’on aime… 

Le dernier soir, nous avons même droit à un magnifique coucher de soleil sur la mer. Nous restons devant ce spectacle, en compagnie d’un chat très câlin, jusqu’à ce qu’il fasse nuit noire. 

C’est la meilleure manière de terminer ce séjour et dire au revoir à la Grèce. 
Demain matin, nous reprenons le chemin de la maison. 

J’espère que vous avez fait bon voyage ! 


Je vous souhaite une belle découverte de ces adresses et un bon appétit ! 


Alice 

Échanges et retours gratuits

Échanges et retours gratuits pour la France, la Suisse, la Belgique, le Luxembourg, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Irlande, la Finlande, les Pays-Bas, l'Espagne, l’Italie.

Paiement en 3X avec Alma

Cette option de paiement est disponible grâce à notre partenaire de paiement Alma. 

 

Attention, le paiement en 3X est uniquement disponible pour les clients porteurs d'une carte bancaire émise en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg, en Autriche ou en Irlande.

 

Des frais de 1,55% sont appliqués au moment du paiement de la commande (sur la première échéance) en 3X. 

 

Le montant minimum de la commande doit être de 100€ pour un paiement en 3X (frais de port non compris) et est plafonné à 2000€ de commande. 

 

L’option est proposée au moment du paiement de la commande : un premier tiers est réglé au moment de la commande ; un second tiers est prélevé automatiquement après 30 jours ; le dernier tiers est prélevé automatiquement après 60 jours.

 

Vous recevrez votre échéancier par email une fois la commande passée. 

 

C’est un service sécurisé (aucune information bancaire n’est stockée sur nos serveurs) et toutes nos garanties habituelles s'appliquent (service client, livraison, retours…).


La Chemise en Popeline

Mardi 25 Octobre à 8h00

Inscrivez-vous pour accéder à la vente en avant-première : 

Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Panier

Votre panier est vide.
Boutique